Accueil
Le Club
Activités du Club

Raid 2011 Bernkastel

IMPRESSIONS TEUTONNES (mai 2011)





Après l’expérience pétillante de la randonnée champagnarde de 3 jours en 2009, le tour de notre belle Province en 2010, exigeant, plus humide et néanmoins très beau, venait en mai 2011 une proposition d’escapade cyclotouriste de 2 jours en Moselle allemande, du côté de BERNKASTEL-KUES.

Partis tôt de Belgique en voiture, parfois en co-voiturage vers 06h30-7h00, le samedi 28 mai, nous empruntions les rapides autoroutes, dépassions TREVES puis longions durant quelques kilomètres la Moselle pour notre rendez-vous sur un vaste parking de ZELTINGEN-KRACHTIG, charmante commune viticole et touristique de la Moselle moyenne de 2400 habitants , lieu de notre hébergement et située entre TREVES et COBLENCE à environ 154 kms de Jamoigne.

Là, nous retrouvions Dany et Christiane, venus la veille avec leur motorhome. Nous étions donc 34 joyeux participants, dont 28 cyclos et cyclotes et quelques épouses « non pédalantes », réunis avec une très belle météo pour nous élancer vers 9 heures sur les belles routes de cette jolie région rustique et romantique !




Revivons cette épopée ! Après quelques kilomètres le long de la Moselle, nous empruntons groupés la parfaite et très agréable piste cyclable entre BERNKASTEL et WITTLICH, souvenir d’une ancienne ligne de chemin de fer avec plusieurs tunnels. Après cette bonne mise en jambes, nous opérons une halte groupée le long d’une petite route sur un large talus accessible. Ensuite, le peloton se sépare en deux. Le groupe le plus important en nombre, celui des « cyclotouristes moyens », se dirige vers le plateau au-dessus de la Moselle sur un terrain préalablement décrit comme « pas trop difficile » mais qui se révèle être une terrible côte à 18 % avec plusieurs paliers ! Certains, ayant suivi le conseil avisé de notre manager JP d’ « attraper des fesses en béton », ont peut-être forcé sur la quantité de béton et se sentent un peu lourds (c’est pour rire !) !

Après l’arrêt pique-nique sur le parking d’un grand magasin, nous continuons notre belle ballade d’environ 100 kilomètres et redescendons vers la Moselle que nous suivons longtemps, mais heureux de cette belle journée, jusqu’à l’arrivée à ZELTINGEN, le temps d’admirer les très beaux paysages mosellans avec les innombrables vignes et les maisons à colombages typiques !



L’autre groupe, les « cyclos(dé)fonceurs » vole , lui, après WITTLICH, au milieu du plateau mosellan vers un snack et 2 gros hamburgers pour la pause de midi. Ensuite, tout feu tout flamme, comme dit Pascal, ils montent une route jusqu’au cratère d’un ancien volcan ! Celui-ci étant éteint, ils doivent se rabattre à DAUN sur une station-service pour acheter des barres énergisantes et de nouveau …péter du feu ! La route défile alors vers COCHEN où, tels BAHAMONTES dans ses heures de gloire au-dessus des cols, ils se permettent , le long de la Moselle, de déguster une glace qui ne les refroidit pas !
Ces bons moments étant passés, il leur reste le retour « facile », normalement à plat sur une piste cyclable le long de la Moselle ! C’est sans compter sur , paraît-il, l’intuition de Rudy le grimpeur qui, voulant couper au court, emmène sa joyeuse bande de copains dans une ascension interminable vers un ancien château sur un promontoire pour y jouir, d’ailleurs, d’une magnifique vue sur la vallée !

Puis, après une descente vertigineuse vers la Moselle, ils empruntent une piste cyclable avec un fort vent de face pour rejoindre le point d’arrivée. Au final, ces valeureux chevaliers…teutoniques réapparaissent vers 20h00, après 200 kilomètres de pérégrinations cyclistes, complètement exténués et « limite » hagards du nord de ZELTINGEN !

Mais un très beau buffet attend tous ces joyeux « pédaleurs » dans une très haute et belle salle typiquement germanique et apaise leur dévorante faim , bien différente de celle de kilomètres bitumés ! Durant ce très bon repas, l’ambiance très enjouée nous permet d’admirer les dons de déguisement d’Eddy qui porte un très beau chapeau, qu’Elizabeth II d’Angleterre ne doit pas connaître, et qui offre une jolie représentation artistique que les voisins de table locaux plus sérieux apprécient certainement mais plus…intérieurement !

La soirée en terrasse est, elle aussi, délicieuse autour de grandes chopes de bière allemande, dont la profondeur avait été testée plus tôt par certains du premier groupe en fin d’après-midi… ! A l’intérieur du café-restaurant, les plus mordus suivent la retransmission télévisée de la finale de la Champion’s League de football, beau match entre Barcelone et Manchester U. à Wembley (résultat : 3 – 1).



Le lendemain, après une bonne nuit réparatrice dans de confortables gîtes de la petite ville et un excellent petit déjeuner, nous formons deux groupes. Le premier s’en va pour une ballade-randonnée de plus ou moins 50 kilomètres le long de la Moselle en partant vers BERNKASTEL, en traversant le fleuve et en roulant vers le sud le long du cours d’eau pour revenir de l’autre côté du fleuve. Après les efforts de la veille, c’est une très apaisante ballade romantique, avec un temps superbe, le long de la très belle Moselle avec ses paysages de vignes, à perte de vue, ses beaux villages et ses maisons colorées typiques !

Personnellement, ayant roulé avec Dany, Joël et un jeune espoir, j’ai eu l’occasion d’effectuer ce jour-là une splendide randonnée, agrémentée de quelques très jolies photos dans ce très beau cadre ! Dans l’ambiance de bonheur qui nous entourait, j’ai même eu l’impression d’entendre chanter le long de l’eau « il était teuton petit navire, il est teuton petit navire, qui n’avait ja, ja, jamais navigué, qui … ohé, ohé » !

Nous retraversons la Moselle puis le retour vers BERNKASTEL et ZELTINGEN se passe sous un soleil généreux . Après une bonne douche et un agréable repas à notre restaurant, le « Sängerheim Rachtig », mon épouse et moi décidons de visiter BERNKASTEL, un des endroits les plus appréciés des bords de la Moselle . Dans cette « ville internationale de la vigne et du vin », dominée par la ruine imposante du château de Landshut, nous admirons l’ensemble de maisons à colombage le plus imposant de la région voire de l’Allemagne toute entière avec, notamment le magnifique hôtel de ville renaissance de 1608, la « Spitzhauschen » (la « maison pointue ») datant de 1410, la féérique fontaine Saint-Michel et la belle église Saint-Michel . La maison natale du célèbre savant Nicolas de Cues (du proche village de KUES) est aussi à voir.





Cette importante personnalité ancienne de BERNKASTEL-KUES, Nicolaus Cusanus (Nicolas Krebs dit Nicolas de Cues, 1401 - 1464), théologien, prélat (cardinal), savant, mathématicien, scientifique (astronome) et philosophe allemand, auteur de « La Docte Ignorance » , est considéré comme un des précurseurs de la Renaissance scientifique européenne. Il a été le premier à rompre avec le dogme d’Aristote en remettant en question l’immobilité de la Terre et l’existence d’un centre du monde, annonçant ainsi dès le milieu du 15ème siècle, avec ses conceptions astronomiques, la nouvelle astronomie qui allait s’imposer plus tard avec Copernic, Kepler et Galilée.

Après une très agréable promenade dans la ville, nous rencontrons sur une charmante place des cyclos, aux maillots connus, réenfourchant leurs bécanes ! Ce sont les nôtres, à savoir le 2ème groupe de randonneurs. Le terme « randonnée » s’appliquait bien à ce qu’ils avaient effectué cette journée-là ! En effet, ils étaient allés explorer l’arrière-pays très intéressant avec fermes, petits villages, cultures, vaches et chevaux ainsi qu’un relief très vallonné entre les localités. Il m’a été rapporté qu’ils avaient été invités à une fête sous chapiteau dans un petit village et qu’ils avaient bu quelques bières à l’heure de l’apéro ! Il paraît qu’ils chantaient et mettaient l’ambiance dans le chapiteau ! Les Allemands en habits traditionnels les prenaient, semble-t-il, pour des extraterrestres en cuissard et maillot dégoulinant de transpiration ! Bref, c’était ce qui s’appelle « découvrir les richesses d’un terroir en vivant avec les gens ».



Puis, c’était le retour à BERNKASTEL où ils se sont tous retrouvés pour aller manger dans un resto italien où Rudy, dit-on, testait ses connaissances d’italien…

Après une dernière bière pour certains au si agréable café-resto à ZELTINGEN, tout le monde reprenait sa voiture et s’en retournait pour Etalle où attendait vers 18h00-18h30 un succulent souper au restaurant « Le Relais d’Etalle ». Et c’était dans une très joyeuse ambiance que se terminait ce beau week-end ensoleillé rempli de belles aventures cyclos sur les agréables routes allemandes de la jolie région mosellane de BERNKASTEL !



Encore un grand merci aux gentils organisateurs, Jean-Pierre, Jean-Marc, Dany et les autres pour cette très réussie expérience conviviale de cyclotourisme et d’amitiés en Allemagne !


Vivement le prochain raid !

Dominique
































Autres pages



Nos Sponsors
Infos utiles:
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Powered by XOOPS © 2001-2011 The XOOPS Project